Les nouvelles tendances en matière de voyages définissent la nouvelle norme

Alors que les choses commençaient à s’améliorer pour l’industrie hôtelière, la deuxième vague de Covid-19, tant discutée et redoutée, est passée de la théorie à la réalité. En ajoutant encore plus de douleur à la misère, elle a laissé également les hôteliers désemparés cherchant une fois de plus de nouvelles façons de laisser leurs établissements ouverts.

À travers le bouleversement, les changements et les troubles, deux tendances semblent être là pour rester. Il s’agit des locations de 1) longue durée dans des appart-hôtels et 2) des séjours de travacances proposés dans des destinations touristiques plus exotiques. Voyons de plus près comment les hôtels réaménagent leurs chambres et leurs établissements pour trouver un moyen de prospérer même en ces temps difficiles.

Hôtels à séjour prolongé

Selon le rapport Highland, les appart-hôtels de longue durée ont continué à enregistrer de bons résultats jusqu’au troisième trimestre 2020. Ils ont surpassé la plupart des autres catégories en termes de taux d’occupation et ne montrent aucun signe de ralentissement. C’est peut-être la raison pour laquelle de nombreux hôtels ont commencé à proposer des forfaits pour inciter les clients à rester plus longtemps sur place. À Palma, par exemple, 35 % des hôtels se sont engagés à rester ouverts pendant la saison hivernale et ont réduit leurs prix pour les séjours mensuels par rapport aux tarifs à la nuitée.

Parce que de nombreux clients recherchent une pause dans l’étrangeté de la vie causée par la Covid, certains hôtels ont commencé à proposer des séjours prolongés aux clients qui cherchent un changement plus près de chez eux. Dans certains endroits, il est maintenant moins cher pour les clients de vivre dans un hôtel de luxe que dans un appartement en ville !

La Travacances

Il y a des moments où vous voulez tout laisser derrière vous sauf le bureau, et il n’a jamais été aussi facile de le faire après Covid. Les employeurs encourageant les travailleurs à ramener du travail à la maison, de nombreux employés profitent de l’occasion pour combiner travail et vacances (certains restent à l’étranger pendant des mois). Le groupe TUI a piloté son premier projet de travacances en Algarve, au Portugal, en septembre. Les installations de l’hôtel vont des chambres d’hôtel équipées de bureaux et de chaises ergonomiques aux programmes de relaxation holistiques. Après des débuts plutôt formidables et d’excellents retours d’information, ils le déploient maintenant dans un plus grand nombre d’hôtels et de pays à travers leur réseau.

Il y a des moments où vous voulez tout laisser derrière vous, sauf le bureau

Les TUI ne sont pas les seuls à capitaliser sur ce mouvement ; certaines municipalités encouragent l’initiative en travaillant avec des hôtels déterminés à poursuivre ce genre d’activités. Au Japon, les gouvernements locaux travaillent avec des entreprises qui encouragent activement leurs employés à prendre des vacances, couvrant même dans certains cas une partie de leurs frais !

Comment le faire

  • Faites des recherches. Voyez s’il existe des subventions gouvernementales qui pourraient vous aider à démarrer et prenez conseil auprès d’autres entreprises qui font quelque chose de similaire dans votre région.
  • Utilisez votre logiciel immobilier Sirvoy pour créer des options/extra pour votre moteur de réservation afin d’encourager les travailleurs à utiliser votre établissement pour le travail à la journée ou à la semaine.
  • Pensez à utiliser un système de points ou de niveaux. Plus ils utiliseront vos services et plus ils resteront longtemps.  Plus leur remise ou leurs points bonus seront importants, plus ils voudront revenir.

L’appétit pour les voyages, si tant est qu’il y en ait, augmente à cette époque. Aujourd’hui plus que jamais, la manière dont les hôtels commercialisent leurs services et s’adressent aux clients potentiels est absolument cruciale.