Comment survivre au coronavirus dans l’industrie hôtelière

Tous les hôteliers du monde parlent de coronavirus, même s’ils ne subissent pas encore les retombées de ce qui est désigné comme étant l’une des plus grandes crises de notre époque. Ce n’est pas une tempête dans un verre d’eau! Les gestionnaires immobiliers seraient sages de commencer à examiner et préparer les options qui s’offrent à eux pendant qu’il en est encore temps.

Les enjeux

Les mesures prises par les gouvernements du monde entier pour contrôler la propagation du coronavirus sont stupéfiantes. Les frontières sont fermées, des mesures de verrouillage sont mises en œuvre et les vols sont suspendus ou cloués au sol. Dans certains cas, ces restrictions ont été imposées si soudainement que les avions ont dû faire demi-tour en plein vol et revenir à leur point de départ.

Les conséquences au sein de l’industrie hôtelière a fait des ravages. À cause des restrictions de déplacement, les hôtels sont inondés d’annulations. Ces mêmes restrictions et les fermetures de commerces touchent également les réservations. Les réservations de restaurants, de salles de réunion et de conférence sont parmi les plus touchées, certains hôtels signalant des annulations allant jusqu’à 80 %.

Prendre des mesures et planifier pour l’avenir

Oui, c’est inquiétant, mais ne paniquez pas ! Il y a toujours des choses que vous pouvez faire pour minimiser les dégâts et vous préparer à une éventuelle reprise. Voici, en résumé, quelques solutions :

C’est le bon moment pour commencer à examiner plus en détail vos coûts de gestion…

  • Support gouvernemental. Renseignez-vous sur les financements disponibles dans votre région. De nombreuses autorités élaborent des plans de soutien aux entreprises qui vous aideront à survivre à court terme. Elles peuvent prendre la forme de prêts, de subventions salariales ou d’allégements fiscaux. De nombreux pays parlent de réduire ou de supprimer temporairement la taxe touristique jusqu’à ce que le secteur se rétablisse.
  • L’Assurance. Vérifiez votre plan d’assurance pour savoir si vous pouvez réclamer une indemnité pour perte d’exploitation. Il ne s’agit généralement pas d’une politique autonome, mais d’une extension d’un plan global, et la couverture peut être limitée à certains types de problèmes. Pour recevoir une indemnisation pour l’épidémie de Covid-19, vous devez être assuré en vertu de la clause « épidémies de maladies transmissibles ». Assurez-vous d’en discuter avec votre courtier ou agent. Vérifiez si vous êtes couvert.
  • Frais généraux inférieurs. Essayez de réduire vos dépenses dès que possible et cherchez de nouvelles sources de revenus pour augmenter vos profits. Un restaurant gastronomique américain a temporairement fermé ses portes : il s’est converti en service à l’auto et vend des hamburgers! La nécessité est la mère de l’invention, dit l’adage. Dans la mesure du possible, parlez aux fournisseurs du rééchelonnement ou du report de vos paiements pour faciliter votre liquidité. C’est le bon moment pour commencer à examiner plus en détail vos coûts de fonctionnement. Avez-vous pensé à vous fournir chez un grossiste moins dispendieux ?  Profitez ce temps mort pour réfléchir à la façon de diminuer les dépenses et rationaliser votre entreprise.
  • Communiquez avec vos clients. Ne laissez pas le trac paralyser vos clients avant leur voyage. Il est important de leur faire savoir que vous vous souciez d’eux en leur envoyant des textos ou des courriels. Vous pouvez même faire un effort supplémentaire pour les appeler directement.  Rassurez-les sur la qualité de l’air, les mesures d’hygiène ou toute procédure d’assainissement que vous avez prises afin de calmer leurs angoisses. Des recherches ont montré que la baisse des prix n’est pas toujours le moyen le plus efficace d’obtenir davantage de réservations dans ces situations. Offrez-leur plutôt un remboursement s’ils annulent leur voyage. Définissez clairement les conditions et la manière dont ils peuvent faire une demande afin qu’ils ne se sentent pas pris au piège. 
  • Restez optimiste. L’industrie du tourisme est résistante.  Ce ralentissement ne durera pas éternellement! S’il est bon de se préparer aux obstacles à venir, il est également important de penser intelligemment et de planifier dès maintenant pour une reprise réussie. Nous sommes conscients que nous traversons une période tumultueuse et nous vous souhaitons tout le succès possible dans les semaines et les mois à venir.