Les trois initiatives qui aident les hôtels à passer au vert


Le changement climatique présente des défis qui nous concernent tous parce que nous essayons de faire des choix plus efficaces pour la planète. Changer les habitudes acquises au cours d’une vie n’est pas une tâche facile et il est souvent difficile de savoir par où commencer.

Nous devons tous commencer quelque part cependant. Pour ceux qui travaillent dans le secteur hôtelier, il existe de nombreuses opportunités d’agir en tant que leaders du mouvement vert qui se déroule dans le monde entier.
Vous avez probablement entendu l’adage qui dit : « Vous ne pouvez pas tout faire, mais tout le monde peut faire quelque chose ». En tant qu’hôtelier, il est important de vous concentrer sur ce que vous pouvez faire pour réduire votre impact sur l’environnement. Cela peut sembler peu, mais ensemble, nous pouvons apporter un réel changement.

Gérer un hôtel peut signifier beaucoup de gaspillage dans de nombreuses régions : la nourriture, l’eau et l’énergie en sont les principales sources. Examinons de plus près les problèmes et certaines solutions. 

Énergie

Les propriétaires ne seront pas surpris d’apprendre que de l’argent s’écoule sous forme d’énergie perdue. La première chose à faire est de comprendre pourquoi, où et comment cette énergie est perdue pour pouvoir s’attaquer au problème. Vous pouvez aborder cette question de différentes manières, soit en :

  • nommant un gestionnaire de l’énergie pour mettre en évidence les améliorations possibles.
  • discutant avec le personnel afin de cerner les problèmes.  Tenir régulièrement des séances de remue-méninges. Chercher des solutions possibles
  • sensibilisant les clients et en les aidant dans cette démarche.

Même les plus petites entreprises peuvent s’engager dans ces « premiers pas » peu coûteux et facilement réalisables. Cette réflexion vous fournira un aperçu de votre situation individuelle et, en fonction de votre budget et des circonstances, vous pourrez choisir les améliorations à mettre en œuvre.

Certains changements peuvent inclure des adaptations simples telles que :

  • remplacer les ampoules par des ampoules énergétiques.
  • utiliser des prises automatiques qui coupent l’électricité lorsqu’un appareil n’est pas utilisé ou qu’une pièce est inoccupée.
  • installer des panneaux solaires pour réduire la consommation d’énergie.
  • adopter un système de contrôle du chauffage

Eau

Une toilette qui fuit peut perdre jusqu’à 750 litres d’eau par jour et deux robinets à vis peuvent fournir jusqu’à 30 litres d’eau par minute lorsqu’ils sont complètement ouverts. Cela nous donne une idée du volume d’eau que l’on peut perdre s’il n’est pas surveillé.

Les gens ont tendance à prendre leur douche plus longtemps en séjournant dans des hôtels et à laisser couler l’eau pendant le shampooing ou le brossage des dents. Comme vous souhaitez toujours rendre le séjour de vos invités agréable, l’essentiel est de trouver une solution que votre invité pourrait ne même pas remarquer.

Par exemple, vous pouvez utiliser des limiteurs de débit pour la douche. Vous pouvez les trouver dans différentes « tailles », ce qui signifie que vous pouvez utiliser beaucoup ou peu d’eau. Rappelez-vous – un peu peut faire une grosse différence s’il est utilisé pour chaque douche !

Un autre moyen efficace d’économiser l’eau consiste à laisser un message à côté de l’évier. «Merci d’économiser l’eau !» 

Et puisque nous parlons de changements dans la salle de bain, voici une autre idée : les produits écologiques!

Ces produits naturels ne contiennent pas de produits chimiques dangereux ou nocifs. Pourquoi ne pas changer les shampooings, revitalisants, savons et dentifrices pour des produits respectueux de l’environnement ? Vous verrez tous les commentaires positifs de vos invités. Une autre démarche avant-gardiste consisterait à remplacer les bouteilles miniatures d’articles de toilette par des distributeurs muraux remplissables. Cela est beaucoup plus rentable et respectueux de l’environnement.

Aliments

Selon de nombreuses agences 40% de la nourriture est gaspillée en ‘hôtellerie. Alors, comment réduire le gaspillage alimentaire et passer au vert tout en augmentant votre rentabilité? Pourquoi ne pas commencer par essayer ces suggestions?

  • Avoir un audit. Travaillez avec le personnel pour déterminer quels aliments sont le plus souvent jetés et réduire la quantité commandée.
  • Transformer l’excès de nourriture. Par exemple, incorporer les restes du déjeuner dans le menu du dîner. Offrez à vos invités des sacs pour apporter le surplus. Donnez des restes à des œuvres de charité et économisez sur les coûts liés au retrait de nourriture des locaux. Dans de nombreux domaines, ces organisations organiseront des services de collecte.
  • De nombreux hôtels utilisent leurs terrains pour cultiver leurs légumes et fines herbes. Ce n’est pas possible à tous, mais si l’espace et les circonstances le permettent, vous ne réduirez pas seulement les coûts, vous attirerez le type de clients qui se soucient de la protection de l’environnement et de la santé grâce aux aliments biologiques !

Ces changements ne se produiront pas du jour au lendemain, mais si vous commencez dès aujourd’hui, vous en verrez bientôt les avantages.  Vous allez certainement économiser sur les coûts en incorporant certaines de ces mesures, mais vous aurez également la satisfaction supplémentaire de savoir que vous aidez notre planète, et quoi de plus important ?